Comment économiser sur ses frais bancaires ?

Le conseil de Pierre Augereau, spécialiste en courtage de crédit chez FIPEA

Souvent jugés excessifs par les consommateurs, les frais bancaires sont divisés en différentes natures. Pour que ces frais n’aient plus aucun secret pour vous et pour les anticiper au mieux, retour sur les différents types de frais et les astuces pour les réduire au maximum.

Les frais bancaires, qu’est‐ce que c’est ?

Ces frais concernent généralement la tenue de compte. Alors que certaines banques facturent ces frais, il est important de noter que des certains autres établissements proposent la gratuité, notamment dans le cadre des banques en ligne. Les frais de carte bancaire sont également très courants. Ils concernent les détenteurs de carte bancaire et sont pratiqués par de nombreuses banques.

Il existe également les frais d’intervention, facturés lors d’incident sur le compte bancaire. Principalement dans le cas d’un découvert bancaire. Les agios se rapprochent de ce type de frais et y sont même ajoutés en cas de découvert pour une certaine durée sur le compte en banque. De plus, on retrouve les frais d’assurances, liés à la perte ou au vol des moyens de paiements, des clés ou du téléphone portable. Ceux‐ci sont souscrits dès la signature du contrat et parfois directement intégrés à ce dernier.

Autre type de frais existant : le frais pour chèque sans provision. En cas de paiement par chèque d’un montant dont le solde sur le compte bancaire n’est pas suffisant, des frais de pénalité sont généralement appliqués.
Enfin, ces derniers peuvent être liés aux dépenses effectuées à l’étranger : En effet, dans les zones hors euro, des frais peuvent être appliqués aux retraits d’argent ou aux paiements bancaires.

Comment économiser sur ces frais ?

  • ‐  Vérifier régulièrement ses comptes bancaires :

    Dans un premier temps, prenez l’habitude de toujours jeter un œil à votre compte bancaire. Quotidiennement voire plusieurs fois dans la semaine. Cette démarche vous permettra de toujours connaître votre situation financière sur votre compte courant. Et donc, d’adapter vos dépenses pour ne pas connaître de découvert bancaire, et, de ce fait, ne pas payer de frais de découvert ou d’agios.

  • ‐  Faire appel à une agence en ligne :

    Cette solution permet de réaliser des économies sur les frais de tenue de compte. Ces tarifs compétitifs sont liés à leur présence exclusivement sur le web. Ces banques sont donc avantageuses concernant leurs tarifs. Cependant, elles s’adressent à une clientèle plus indépendante, qui ne requiert pas une visite régulière avec un conseiller en agence.

  • ‐  Négocier pour bénéficier d’une offre personnalisée (offres groupées, tarifs étudiants, séniors) :

    Sachez que les banques proposent différentes offres personnalisées en fonction du profil. Par exemple, on retrouve les offres groupées, les tarifs préférentiels destinés aux étudiants, séniors…

  • ‐  Négocier un découvert pour éviter les frais d’intervention et agios :

    Si vous ne bénéficiez pas d’un découvert autorisé, prenez‐rendez‐ vous avec votre banque pour négocier ce montant. En fonction des offres souscrites et du profil du demandeur, votre conseiller vous proposera un montant autorisé de découvert. Ainsi, vous n’aurez plus à payer de frais liés aux découverts si votre montant correspond à la limite que vous aurez négociée.

  • ‐  Carte anti‐dépassement pour éviter les découverts :

    Une solution plus difficile à utiliser et pourtant tout aussi efficace est la souscription à une carte anti‐dépassement. Celle‐ci permet d’éviter le découvert bancaire en se bloquant lorsque le solde disponible ne permet pas d’honorer le montant.

  • ‐  Dans le cas de voyages fréquents à l’étranger, vous pourrez souscrire à une carte spécifique :

    De nombreuses cartes sont proposées répondant à ces besoins. Si leurs tarifs sont naturellement plus élevés, les économies que vous pourrez réaliser seront tout aussi importantes.

À l’inverse, si ces déplacements sont plutôt occasionnels, vous pouvez choisir d’échanger la monnaie directement auprès de votre banque. Pour cela, déplacez‐vous dans votre banque habituelle, quelques semaines avant votre départ et demandez le montant désiré pour procéder à un échange. Cet échange réalisé au préalable vous permettra de régler sur place avec la monnaie locale sans utiliser votre carte bancaire, et donc, éviter les frais liés.

FIPEA met à votre disposition son expertise pour vous accompagner tout au long de votre projet. Si vous souhaitez obtenir de l’aide et des conseils pour vos démarches de crédit,

Simulez votre crédit

By | 2017-07-09T17:21:22+00:00 samedi, 17 juin,2017 |Non classé|0 Comments

Laisser ici votre commentaire